Quels examens d’allemand peut-on passer en Allemagne ?

Posted on 11 August, 2018

Il existe plusieurs examens d’allemand qui attestent différents niveaux de langue. Pour apprendre l’allemand dans le but de suivre des études en Allemagne, le mieux est de s’informer sur le site Deutschen Akademischen Austauschdienstes.

Le Deutsche Sprachdiplom (DSD) (Diplôme de Langue Allemande)

La Kultusministerkonferenz à la responsabilité du Deutsche Sprachdiplom (DSD) (Diplôme de Langue Allemande). Il s’agit d’un examen qui évalue les compétences linguistiques au terme de plusieurs années d’apprentissage scolaire. Cet examen s’effectue dans le pays d’origine des apprenants. Chaque année, plus de 45 000 étudiants de plus de 60 nations obtiennent se diplôme. Le DSD der Kultusministerkonferenz se base sur les connaissances en allemand acquises à l’école. C’est pourquoi, passer cet examen n’est possible qu’après de nombreuses années de cours d’allemand dans le cadre scolaire. Il existe deux niveaux pour ce diplôme. Le niveau 1 est valable pour les étudiants qui souhaitent entre dans un Studienkolleg, tandis que le niveau 2 s’adresse aux étudiants qui veulent étudier à l’université en Allemagne.

Das Zertifikat des Goethe-Instituts (le Certificat de l’Institut Goethe)

L’examen de langue de l’Institut Goethe aboutit à probablement l’un des diplômes d’allemand les plus importants : le B1 Zertifikat Deutsch (le Certificat d’allemand B1). Ce certificat est souvent considéré par erreur comme un diplôme de langue. Il faut être âgé d’au moins 16 ans pour pouvoir le passer. Il s’agit d’un projet commun aux institutions suivantes :

  • Österreichisches Sprachdiplom Deutsch (ÖSD)
  • Goethe-Institut
  • telc GmbH
  • Lern- und Forschungszentrum der Universität Freiburg (Schweiz)

Les critères de conception de ce certificat suivent les prescriptions du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL). Il teste :

  • la compétence communicative langagière
  • la correction linguistique
  • l’originalité et le naturel dans l’utilisation de la langue en interaction (comme en situation de vie quotidienne et professionnelle)

Plus précisément, il évalue :

  • la compréhension écrite
  • la grammaire et du vocabulaire
  • la compréhension orale
  • la production écrite
  • la production orale

La partie écrite de l’examen dure deux heures trente. 20 minutes de préparation sont prévues pour la partie orale.