En Allemagne, il n’y a pas de frais d’inscription à l’université ?

Posted on 5 August, 2018

Pour beaucoup de futurs étudiants, les frais d’inscription sont un critère décisif dans le choix de l’université ou du lieu d’études. Il est préférable de prévoir le financement des études avant qu’elles ne commencent. En Allemagne, il y a une distinction à faire entre les universités et les établissements d’enseignement supérieur spécialisés (les IUT) publics et privés.

Des frais de scolarité pour les universités publiques?

Les frais d’inscription sont déterminés par les 16 Länder. En règle générale, les établissements d’enseignement supérieur publics n’en imposent pas. Il existe pourtant des exceptions dans certains Länder pour les étudiants effectuant des études longues. Comme le stipule le règlement (Studienordnung), si l’on a besoin de plus longtemps que prévu pour terminer ses études, alors des frais de scolarité sont exigés. Leur montant peut atteindre 500 euros ou plus pour chaque semestre supplémentaire. Cependant, certains établissements font payer une contibution (Sozialbeitrag) qui peut s’élever à plusieurs centaines d’euros par semestre. Une partie de cette somme va à l’administration (frais d’inscription, frais de gestion), mais aussi au service des étudiants (Studentenwerk) et participe au financement du restaurant universitaire, de la cafétéria, de la résidence universitaire et des centres d’aide et d’accueil. AStA, le syndicat étudiant, reçoit également une partie de cette somme. Souvent, en payant cette cotisation, les étudiants reçoivent aussi un abonnement gratuit aux transports en communs. Il est donc indispensable de se renseigner au préalable auprès des universités concernées sur le coût total exact des études envisagées.

Des frais de scolarité pour les universités privées ?

Les universités privées font effectivement payer des frais d’inscription, que ce soit pour une licence, un master ou un doctorat. Les paiements sont dus à la fin de chaque semestre. Le montant des frais d’inscription peut varier. Effectuer une licence dans une université privée coûte en moyenne 520 euros par mois.