De quel niveau de compétences en langue ai-je besoin pour étudier en Allemagne ?

Posted on 5 August, 2018

D’une manière générale, il est essentiel de se poser la question de savoir si l’on souhaite faire des études en langue allemande, ou plutôt suivre un cursus international.

Cursus internationaux: le plus souvent en anglais

Si l’on opte pour un cursus international, il y a de fortes chances pour que l’enseignement se fasse en anglais. Par conséquent, il n’y a pas de prérequis en allemand. Il faut néanmoins pouvoir faire la preuve de ses compétences dans la langue d’enseignement. Par ailleurs, si l’on rester en Allemagne plus longtemps, il est nécessaire de se soucier de la question de la langue. Savoir parler allemand facilite la vie et le contact avec les gens.

Etudier en allemand

Dans la plupart des universités allemandes, l’allemand est la langue principalement utilisée dans les cours et pour le matériel pédagogique. Donc il est impératif d’avoir des connaissances suffisantes. Celles-ci sont, dans la plupart des cas, testées avant le début des études, souvent par le biais d’un test de langue. Si, cependant, vous souhaitez étudier en Allemagne uniquement pour un ou deux semestres, vous pouvez potentiellement en être exempté. Pour de plus amples informations à ce sujet, vous pouvez contacter l’Akademische Auslandsamt. L’examen officiel qui permet d’attester les compétences linguistiques en allemand, s’appelle TestDaF (Test d’Allemand Langue Etrangère). Il est proposé dans environs 100 pays, de sorte qu’il est possible de passer l’examen avant son arrivée en Allemagne. Un autre examen existe, le DSH (Examen d’Allemand d’Accès aux Etudes Universitaires) mais on ne peut le passer qu’en Allemagne. Ces deux examens testent la compréhension écrite, la compréhension orale et la capacité à communiquer. Pour être admis, il faut obtenir au moins la moyenne dans chacune des trois compétences. D’autres examens sont encore possibles : le Zertifikat C2 du Goethe-Institut, le Telc-Prüfung Deutsch C1 et le Deutsch Sprachdiplom (Niveau 2). Ces tests sont presque toujours reconnus par la majorité des établissements d’enseignement supérieur. Il est important de vérifier à l’avance les règles et les exigences de chaque établissement.